• SXD

Futur campus ESPCI

L’ESPCI « École supérieure de physique et de chimie industrielle de la ville de Paris » est une école hors du commun avec sa première construction remontant au 18ème siècle.


Source : Architectures Anne Démians

Elle est caractérisée par une architecture unique mélangeant tradition et modernité. Cela pourrait être interprété par la collaboration des 3 grands architectes qui ont conçus et supervisés l’exécution des 3 phases par lesquelles est passée l’école :


  • Charles HEUBES associé à François Albert ALLAIN, deux architectes municipaux qui ont fait la première phase de 1899 à 1903 et ensuite la deuxième phase de 1908 à 1911 dans un style plutôt classique.

  • Gaston LEFOL a fait la troisième phase de 1929 à 1933 et a été fortement inspiré par le style Art déco dans sa conception.


S’inscrivant dans la continuité du développement historique de l’école, le nouveau projet fait suite à un concours international de la ville de PARIS. L’enjeu était de satisfaire les nouveaux besoins de l’école en termes de surface et de qualité des locaux, tout en préservant la hauteur de son prestige à l’international.



Le concours a été remporté par AAD en tant que Maître d’œuvre, l’ESPCI est représenté par la ville de PARIS en tant que Maître d’ouvrage et par DUMEZ en tant que entreprise générale des travaux.


Le projet comporte 2 phases :

  • Une première phase pour une extension de l’école en cœur d’ilot

  • Une deuxième phase pour une réhabilitation de la partie historique existante de l’école contre 3 rues.


Les deux phases seront liées par « le connecteur » un espace majestueux et noble qui sera la nouvelle entrée de l’école.


SXD a pour mission :

  • Le BIM management,

  • La synthèse technique et architecturale

  • La modélisation des lots architecturaux.




La partie extension comporte plus de 300 laboratoires avec des équipements spécifiques, des canalisations ainsi que des chemins de câbles, le tout nécessitant une synthèse très particulière. Cette étude permet d’éviter toute incohérence entre les différents lots.


Un programme dynamo spécifique a été mis au point par le BIM management afin de pouvoir sortir les carnets de synthèse 6 faces traitant chaque laboratoire en un temps record (45min par étage), ce qui a permis de gagner un temps considérable grâce à l’automatisation du process.


La synthèse full BIM a été aussi été très utile sur ce projet par une coordination rapide et efficace des différents lots.


Source - SXD


Source - SXD